Actualité Mutualiste

Téléchargez
notre magazine Mutuelle Infos
n°48

Actualité Mutualiste

Retrouvez toutes l'actualité des Mutuelles Groupe Dépêche du Midi En savoir +

  • Sommes-nous trop propres ?

    Illustration : Sommes-nous trop propres ?

    Il existe actuellement une théorie selon laquelle les enfants qui ne sont pas exposés, dans leur jeune âge, à suffisamment de microbes ou de bactéries, sont plus à risque de troubles du système immunitaire plus tard. La très grande augmentation des cas d'allergies, d'asthme pourrait être interprétée de cette manière : un système immunitaire qui n'est pas suffisamment sollicité au début de la vie finit par se retourner contre son propre organisme. Cette hypothèse n'est à l'heure actuelle pas prouvée, mais pas non plus invalidée complètement par les études qui existent. Quelle conclusion devons-nous donc en tirer ?
    Plus de rationalité dans notre rapport à la propreté...
    Tout simplement que la propreté et l'hygiène, certes importantes, ne doivent pas être une priorité absolue. Si bébé met en bouche quelque chose qu'il a ramassé par terre, ou si un jeu en extérieur devient un peu salissant, inutile de faire une crise d'angoisse.
    Et s'il est important que la maison soit hygiénique, il n'est pas utile de se faire des cheveux blancs à ce sujet. Ni de dépenser des mille et des cent pour des produits dont les industriels nous disent qu'ils vont supprimer 99% des bactéries ! Même les enfants en bas âge, s'ils sont en bonne santé, n'ont pas besoin que leur lieu de vie soit stérile. Plus fort encore, une étude (1) a montré que l'utilisation trop fréquente de produits d'entretien dans la maison est mauvaise : le risque d'asthme augmente de moitié si on les utilise plus d'une fois par semaine, et double si la fréquence d'utilisation dépasse quatre fois par semaine ! Donc faites votre ménage avec bon sens : régulièrement, mais sans excès, et en misant plutôt sur des produits doux et les astuces intelligentes :
    • Séchez les objets humides.
    • Retirez vos chaussures avant d'entrer dans la maison.
    • Jetez rapidement tout ce qui peut réellement transmettre des microbes ou des bactéries : mouchoirs utilisés, couches souillées etc.
    • Habituez toute la famille à se laver les mains à intervalles réguliers, et systématiquement avant de passer à table.

  • 7 astuces pour booster votre forme en ce début d’automne

    Illustration : 7 astuces pour booster votre forme en ce début d’automne

    Ne vous laissez pas surprendre par un rhume aux premiers jours de mauvais temps ! Découvrez nos astuces pour stimuler vos défenses immunitaires et garder la forme en ces premiers jours d'automne.
    En petite forme en ces premiers jours d'automne ? Les journées raccourcissent, la météo fait grise mine et les nez commencent à couler. Suivez ces quelques conseils pour booster votre système immunitaire et garder l'énergie que vous avez gagnée cet été.
    FAITES LE PLEIN D'OLIGO-ÉLÉMENTS
    Magnésium, sélénium, fer ou encore cuivre : les oligo-éléments assurent un bon état des défenses immunitaires. Vous pouvez les prendre en compléments alimentaires mais il est recommandé de demander leur prescription à votre médecin, pour ne pas tomber dans l'excès. Privilégiez aussi les aliments qui en contiennent comme les fruits secs, les légumes verts, les fruits de mer ou encore certaines eaux minérales.
    CHERCHEZ LES SOURCES DE VITAMINE D
    Lorsque la météo le permet, prenez le soleil au moins 15 minutes par jour pour faire le plein de vitamine D. Attention cependant à bien vous protéger contre les rayons UV. En cas de grisaille, envisagez d'autres sources de vitamine D : certains poissons gras, le jaune d'œuf ou encore les ampoules vendues en pharmacie, en accord avec une prescription médicale.
    SOIGNEZ VOTRE ALIMENTATION
    L'état de vos défenses immunitaires dépend également de votre alimentation. Ne lésinez pas sur les fruits et légumes de saison (pommes, poires, raisins, choux, potiron, agrumes, ail, oignon...) très riches en vitamines C et E. Autre astuce qui ajoutera une touche d'exotisme à vos plats : le shiitake, ce champignon asiatique aux vertus insoupçonnées !
    Pensez également à saupoudrer vos plats de thym, allié inconditionnel de votre système immunitaire.
    FAITES CONFIANCE AUX ABEILLES
    Le miel et autres produits des abeilles (pollen, propolis) possèdent des pouvoirs immunitaires de premier choix. N'hésitez pas à en consommer régulièrement, surtout si votre gorge commence à gratter.
    ESSAYEZ LES HUILES ESSENTIELLES
    Certaines huiles essentielles comme celle d'arbre à thé (tea tree) et de ravintsara boostent les défenses de notre organisme. Deux gouttes d'une de ces huiles essentielles sur un sucre ou dans une cuillère de miel par jour vous aideront à repousser les rhumes.
    BUVEZ DU THÉ ROOIBOS
    Magré son nom, le thé rouge rooibos n'est pas un thé ! Il s'agit d'une tisane originaire d'Afrique (elle ne contient donc ni théine, ni caféine) qui renforce efficacement le système immunitaire.
    IMPOSEZ-VOUS DES MOMENTS DE DÉTENTE ET DES BONNES NUITS DE SOMMEIL
    Un corps bien reposé et exempt de stress est un corps moins sujet aux infections. Réservez-vous du temps de détente pour des activités relaxantes (lecture, sophrologie, yoga, sport...) et respectez un sommeil régulier et suffisant.

  • A quel âge devient-on sénior ?

    Illustration : A quel âge devient-on sénior ?

    Le mot "sénior" désigne les personnes âgées, et c'est un terme souvent associé au monde du travail. De ce fait, une personne est considérée comme étant sénior indépendamment du contexte car dans certains métiers ou secteurs d'activités on qualifie une personne comme telle selon son âge ou son expérience.
    Les séniors sont les plus touchés par le chômage et ils sont actuellement devenus une priorité pour l'État français. Cependant, il est important de savoir à quel âge un salarié devient alors un sénior et ce que cette désignation signifie pour celui-ci.
    Qu'est-ce qu'un sénior ?
    Le mot latin senior signifie "personne plus âgée" et est employé surtout en entreprise pour éviter l'utilisation de l'appellation "vieux" qui peut paraître péjorative. Si dans les années 70 et 80 un employé était envoyé en préretraite à l'âge de 55 ans pour promouvoir l'emploi des jeunes, de nos jours, ce système a disparu et l'âge légal de la retraite a été repoussé pour remédier au problème du déficit des caisses de retraite. Cependant, les cabinets de recrutement considèrent les plus de 45 ans comme des séniors. Le monde du sport professionnel comme l'athlétisme désigne l'athlète comme étant un sénior à l'âge de 23 ans.
    À quel âge devient-on sénior ?
    La notion de "sénior" dépend donc du contexte et est parfois classifiée selon le niveau social. On peut noter en entreprise qu'une personne est considérée comme un sénior à l'âge de 45 ans. Dans les études marketing, les spécialistes désignent les personnes âgées de 50 ans comme des séniors car selon ces derniers, les changements de mode de vie qui modifient les besoins surviennent à cet âge.
    Pour l'État, la soixantaine marque l'âge de la retraite et permet l'accès à certaines prestations d'aides sociales. Dans un contexte médical, c'est à partir de 70 ans que la désignation "sénior" est employée car selon les médecins, les problèmes de santé commencent à s'accumuler à cet âge.
    Les perspectives pour les séniors en France
    Les lois qui aident au retour à l'emploi des séniors varient d'un pays à l'autre. En France, la loi de financement de la sécurité sociale favorise le réemploi des salariés âgés en pénalisant les entreprises ayant à leur actif au moins 50 salariés qui n'ont pas prévu un plan d'action relatif à l'emploi des salariés âgés. Ceci pour apporter une solution au sujet du fort taux de chômage concernant les séniors qui pourtant, peuvent ou souhaitent encore travailler, et surtout qui peuvent apporter beaucoup à l'entreprise du fait de l'expérience accumulée.

  • 12 conseils pour bien manger

    Illustration : 12 conseils pour bien manger

    Pour bien manger, il ne suffit pas de faire des repas équilibrés ! Il faut éviter les erreurs et les excès ! En 12 conseils, on vous dévoile les pièges à éviter pour que votre alimentation soit au top !
    Pour bien manger, ces quelques conseils peuvent vous aider à ne pas commettre d'erreur :
    1. Évitez le grignotage ou alors prenez une vraie collation avec fruits et laitages.
    2. Consommez un peu de matières grasses de cuisson et d'assaisonnement (beurre, huile).
    3. Mangez des fruits et/ou des légumes, crus ou cuits, à tous les repas.
    4. Accordez une large place au pain.
    5. Consommez plus souvent des légumes secs.
    6. Limitez les confiseries.
    7. Modérez votre consommation de fritures ; il n'existe pas d'huiles légères.
    8. Consommez un produit laitier à chaque repas y compris au petit déjeuner, c'est la seule façon de couvrir les besoins en calcium à tous les âges de la vie.
    9. Variez les fromages aussi souvent que possible, essayez les goûts nouveaux.
    10. Mangez dans le calme et consacrez du temps à vos repas.
    11. Buvez de l'eau à volonté, pendant les repas ou en dehors.
    12. Attention aux calories apportées par le vin et les alcools (1 g d'alcool = 7 Kcal).

  • Les 5 bienfaits du rire

    Illustration : Les 5 bienfaits du rire

    Evacuer le stress, réduire la tension artérielle, renforcer le système immunitaire, réduire la douleur, positiver... ce ne sont pas les effets d’un nouveau médicament miracle, mais ceux d’une technique que nous connaissons tous : le rire.
    Les médecins recommandent de rire 10 à 15 minutes par jour pour être en bonne santé. Lorsqu’on rit, on offre un vrai massage à notre corps, tout en stimulant nos organes. Et la liste des bienfaits pour la santé est longue...
    1 -Le rire permet d’évacuer le stress
    Quand on rit, notre corps sécrète des endorphines, des hormones qui réduisent la production de l’adrénaline générée par le stress. Entre autres, rire nous permet de détendre nos muscles et d’oxygéner notre cerveau, nous aidant à mieux nous relaxer !
    2 - Le rire réduit la tension artérielle
    En améliorant la circulation sanguine et l’oxygénation du cœur, le rire réduit les risques de caillots et diminue la tension artérielle au bout de quelques minutes. Si vous souffrez d’hypertension, vous avez une raison supplémentaire pour vous accorder un fou rire quotidien.
    3 - Le rire renforce le système immunitaire
    Le rire augmente le taux d’anticorps présents dans notre organisme, en particulier au niveau du nez et des voies respiratoires. Ce renforcement général permet de mieux résister aux cancers, aux maladies cardiovasculaires, aux migraines, aux dépressions et aux insomnies. En adoptant une alimentation équilibrée et en pratiquant du sport régulièrement, vous mettez toutes les chances de votre côté pour être en pleine forme.
    4 - Le rire réduit la douleur
    Les interventions régulières des clowns au sein des hôpitaux en sont la preuve : l’humour permet d’atténuer la douleur. En produisant cette fameuse endorphine, le rire agit sur le corps un peu comme de la morphine en augmentant le seuil de souffrance.
    5 - Le rire augmente la confiance en soi
    Cela peut paraître une évidence, mais le fait de rire aide à positiver. S’accorder une pause-détente en riant vous donne confiance en vous et à lier avec votre entourage. Et, d’après les experts, l’auto-ironie nous permettrait de mieux accepter nos erreurs.

  • Information Mutuelle Groupe La Dépêche du Midi

    Illustration : Information Mutuelle Groupe La Dépêche du Midi

    Nous avons des appartements disponibles à la location, T2, T3 et T4, vides ou meublés, dans nos résidences :

    MAURICE SARRAUT – 48 boulevard de l'Embouchure – 31200 Toulouse
    • Locataires entrés avant septembre 2002
    T3 : 415 €
    T3 avec garage : 449 €
    T4 : 471 €
    T4 avec garage : 505 €
    • Locataires adhérents entrés après septembre 2002
    T3 : 434 €
    T3 avec garage : 468 €
    T3 meublé : 521 €
    T3 meublé avec garage : 555 €
    T4 : 486 €
    T4 avec garage : 520 €
    • Locataires extérieurs entrés après septembre 2002
    T3 : 543 €
    T3 avec garage : 577 €
    T3 meublé : 651 €
    T3 meublé avec garage : 685 €
    T4 : 608 €
    T4 avec garage : 642 €

    LES VILLAS DES TILLEULS – 237 bis route de Saint-Simon – 31300 Toulouse
    • Locataires adhérents
    T2 : 490 €
    T2 meublé : 542 €
    T3 : 572 €
    • Locataires extérieurs
    T2 : 612 €
    T2 meublé : 677 €
    T3 : 715 €

    Si vous êtes intéressé(e) pour vous, vos proches ou vos enfants étudiants, merci de contacter votre mutuelle :
    . par téléphone : 05 62 11 35 00 (de 10h à 12h et de 14h à 16h)
    . par mail : mutuelle@depeche.fr
    . par courrier : Mutuelle Groupe Dépêche du Midi – avenue Jean Baylet – 31095 Toulouse Cedex 9

    Egalement, pour vos prochaines vacances, il reste quelques disponibilités sur nos sites de :
    . Barcarès
    . Bidart
    . Biscarrosse
    . Luchon
    . Valras

    N'hésitez pas à consulter notre site : mutuelle-depeche.fr

Haut
  • Mutualité Française Midi-Pyrénées
  • Mutuelle Assitance
  • Ameli.fr
  • Espace adhérents
  • Kalivia
  • Institut Toulousain d'Osthéopathie
  • Sites vacances