Actualité Mutualiste

Téléchargez
notre magazine Mutuelle Infos
n°43

Actualité Mutualiste

Retrouvez toutes l'actualité des Mutuelles Groupe Dépêche du Midi En savoir +

  • Le Dossier Médical Partagé : le nouveau carnet de santé numérique

    Illustration : Le Dossier Médical Partagé : le nouveau carnet de santé numérique

    3 minutes pour l'ouvrir, gratuit et hautement sécurisé, le Dossier Médical Partagé (DMP) est un service sur Internet proposé par l’Assurance Maladie.
    Véritable carnet de santé numérique, il simplifie les démarches médicales de l’assuré.
    Il ne pourra plus l’oublier et sera toujours accessible, même en vacances. A part lui, seuls les professionnels de santé sont autorisés à le consulter.
    Le DMP garde les données de santé de l’assuré en ligne et les met à la disposition des professionnels de santé, même à l’hôpital. La transmission de ses antécédents médicaux est donc simplifiée et les examens ou prescriptions inutiles sont évités.
    En effet, toutes les informations utiles à une prise en charge médicale y figurent : ses antécédents, ses allergies éventuelles, les médicaments qu’il prend, ses comptes-rendus d'hospitalisation et de consultation, ses résultats d'examens comme les radios, etc.
    En cas d’urgence, le DMP permet aussi de joindre ses proches grâce aux coordonnées enregistrées à l’intérieur.
    Hautement sécurisé et consultable à tout moment, l’assuré contrôle l’accès de son Dossier Médical Partagé. Les médecins, infirmiers, pharmaciens, peuvent le consulter si nécessaire, sauf s’il en décide autrement.
    Comment créer un dossier médical partagé ?
    • Directement depuis mon-dmp.fr en cliquant sur “ Créer votre Dossier Médical Partagé ”
    • A l’accueil de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie
    • Auprès d’un professionnel de santé ou d’un établissement de santé équipé d’outils informatiques adaptés
    Dans tous les cas, il est nécessaire de se munir de sa carte Vitale, indispensable pour la création du DMP.

  • Sport : les meilleurs aliments pour brûler plus de calories

    Illustration : Sport : les meilleurs aliments pour brûler plus de calories

    Une séance de sport peut devenir particulièrement productive quand elle est précédée d’une collation bien choisie. Manger des glucides environ une heure avant l’effort permet, par exemple, de stimuler la combustion des graisses.
    Avez-vous déjà sauté un repas avant d’aller à la salle de sport ? Certaines personnes pensent que ne pas manger avant de faire de l’exercice permet de brûler plus de graisses, mais ce n’est pas forcément le cas. Le corps utilisera toute l’énergie disponible, y compris les protéines contenues dans les muscles, ainsi que les glucides et les graisses. Un ventre vide pendant le sport augmente les risques d’étourdissement, de léthargie, de malaise, et empêche ainsi de profiter pleinement de la séance d’entrainement. Manger une collation avec certains types d’aliments permet au contraire de transformer l’organisme en machine à brûler les graisses.
    En choisissant de consommer des hydrates de carbone, par exemple, vous allez reconstituer et préserver vos réserves de glucides afin de minimiser les dommages aux muscles et augmenter l’endurance. Ces nutriments apportent de l’énergie tout en favorisant l’élimination des graisses accumulées. Entre 15 à 30 minutes avant d’aller au sport, vous pouvez donc opter entre :
    • Un petit verre de jus de fruits pressés
    • Une banane
    • Une tranche de pain complet grillé.
    Bien choisir ses nutriments
    Une collation à teneur élevée en glucides consommée environ une heure avant l’effort physique permet également de stimuler la combustion des graisses. Dans ce cas, choisissez plutôt entre :
    • Une poignée de céréales sucrées dans un peu de lait demi-écrémé
    • Un fruit
    • Une demi-tasse de pâtes ou de riz avec un peu de beurre ou d’huile d’olive
    • Une demi-tasse de flocons d’avoine avec quelques raisins secs.
    Les glucides sont digérés plus rapidement que les graisses ou les protéines. Manger trop de matières grasses ou de protéines, ou même un repas riche en glucides, dans les deux heures qui précèdent une séance de sport entraînera un flux sanguin vers l’estomac, et non vers les muscles. Or, les glucides rapidement utilisés vont laisser la graisse comme seul carburant pour l’organisme.

  • Sommeil : finalement, faire la grasse matinée le week-end serait utile pour bien récupérer de sa semaine

    Illustration : Sommeil : finalement, faire la grasse matinée le week-end serait utile pour bien récupérer de sa semaine

    Déculpabilisation : une étude révèle que l’on peut rattraper, en dormant davantage le week-end, le déficit de sommeil accumulé pendant la semaine.
    Dormir à l’envi le week-end pour compenser le manque de sommeil de la semaine ? Apparemment oui, le système fonctionne.
    Des chercheurs suédois ont publié une étude prouvant que si, le sommeil perdu pouvait se rattraper, contrairement à ce qu’on pense. Leurs résultats indiquent que profiter du week-end pour faire la grasse matinée pourrait contrebalancer les effets néfastes de la privation de sommeil accumulée pendant la semaine.
    Découverte à contre-courant
    Les chercheurs ont analysé les données recueillies auprès de 43 880 participants âgés de moins de 65 ans sur une période de 13 ans. Ils ont ensuite cherché des liens entre leurs habitudes de sommeil et leur mortalité. Conclusion : “ le sommeil court en semaine n’est pas un facteur de risque de mortalité s’il est combiné avec un sommeil de week-end moyen ou long ”, indique l’étude.
    Ces résultats vont à contre-courant des certitudes de la science du sommeil qui déconseillait, jusqu’ici, d’essayer de “ rattraper son sommeil ” le week-end. “Vous ne pouvez pas accumuler un manque de sommeil, comme une dette, et vous dire ensuite : je vais rattraper ce sommeil ”, expliquait le spécialiste du sommeil Matthew Walker.
    Reste que le manque de sommeil est toujours un facteur de risque de cancer, de diabète et de maladies cardiaques. Dormir suffisamment chaque nuit reste l’habitude idéale pour s’assurer une bonne santé générale.

  • La Fête des fruits et légumes frais

    Illustration : La Fête des fruits et légumes frais

    La prochaine édition estivale de la Fête des fruits et légumes frais aura lieu du 15 au 24 juin 2018, partout en France.
    La Fête des fruits et légumes frais, dans la continuité de la Semaine fraîch’attitude, est un évènement dédié aux fruits et légumes frais. Son objectif est de faire découvrir ou redécouvrir ces produits à un large public, et plus particulièrement aux enfants et à leurs parents.
    Ainsi, la Fête des fruits et légumes frais invite à :
    • (re)découvrir les fruits et légumes frais, leurs saveurs et textures : sucrée, acidulée, fondante, croquante, juteuse, parfumée...
    • Renouer avec la notion de saisonnalité pour profiter des fruits et légumes frais tout au long de l’année
    • Retrouver l’envie de cuisiner en famille grâce à des conseils, des astuces et des recettes qui permettent de concilier plaisir et convivialité autour de la table
    • Consommer des fruits et légumes frais au quotidien.
    La Fête des fruits et légumes frais est aussi l’occasion d’échanger avec des professionnels :
    • De la filière des fruits et légumes frais : femmes et hommes passionnés par leur métier
    • De la restauration
    • De la santé
    • De l’éducation...
    De manière ludique et pédagogique, ces différents acteurs du bien manger expliquent leurs savoir-faire et les bienfaits d’une consommation quotidienne de fruits et légumes frais.

  • La Fête des fruits et légumes frais

    Illustration : La Fête des fruits et légumes frais

    La prochaine édition estivale de la Fête des fruits et légumes frais aura lieu du 15 au 24 juin 2018, partout en France.
    La Fête des fruits et légumes frais, dans la continuité de la Semaine fraîch’attitude, est un évènement dédié aux fruits et légumes frais. Son objectif est de faire découvrir ou redécouvrir ces produits à un large public, et plus particulièrement aux enfants et à leurs parents.
    Ainsi, la Fête des fruits et légumes frais invite à :
    • (re)découvrir les fruits et légumes frais, leurs saveurs et textures : sucrée, acidulée, fondante, croquante, juteuse, parfumée...
    • Renouer avec la notion de saisonnalité pour profiter des fruits et légumes frais tout au long de l’année
    • Retrouver l’envie de cuisiner en famille grâce à des conseils, des astuces et des recettes qui permettent de concilier plaisir et convivialité autour de la table
    • Consommer des fruits et légumes frais au quotidien.
    La Fête des fruits et légumes frais est aussi l’occasion d’échanger avec des professionnels :
    • De la filière des fruits et légumes frais : femmes et hommes passionnés par leur métier
    • De la restauration
    • De la santé
    • De l’éducation...
    De manière ludique et pédagogique, ces différents acteurs du bien manger expliquent leurs savoir-faire et les bienfaits d’une consommation quotidienne de fruits et légumes frais.

  • Médicaments génériques : pourquoi ne sont-ils pas tous identiques ?

    Illustration : Médicaments génériques : pourquoi ne sont-ils pas tous identiques ?

    Le principe et l’efficacité restent les mêmes.
    Fin 2017, l’Assurance Maladie a permis aux internautes de poser leurs questions sur les médicaments génériques, auxquelles des experts médecins ou pharmaciens ont répondu.
    Parmi les plus consultées, celle qui demande : “ les médicaments génériques ont parfois le même prix mais ne sont pas totalement identiques, pourquoi ? ”.Le Dr N. David, de la Direction générale de Santé, répond : “ en moyenne 30% moins cher, un médicament générique contient strictement la même quantité de la même molécule que le médicament d’origine. C’est pourquoi il est aussi efficace ; en revanche, sa forme, son goût, sa taille peuvent être différents en fonction des excipients utilisés pour sa fabrication. Cela est relatif à la question des brevets : lorqu’un médicament d’origine est mis au point, il estprotégé par différents brevets sur plusieurs domaines et dont les échéances peuvent différer. Ainsi, des brevets peuvent empêcher un laboratoire fabriquant des médicaments génériques d’utiliser la forme, la composition, la méthode de fabrication, etc..., alors qu’il peut déjà utiliser la molécule tombée dans le domaine public ”.

  • Un rendez-vous chez le dentiste offert aux jeunes de 21 et 24 ans

    Illustration : Un rendez-vous chez le dentiste offert aux jeunes de 21 et 24 ans

    Depuis plus de 10 ans, le programme M'T dents permet aux femmes enceintes, aux enfants et aux adolescents de 6, 9, 12, 15 et 18 ans de bénéficier d'un rendez-vous de prévention chez le chirurgien-dentiste offert par l’Assurance Maladie. Désormais, il s’adresse également aux jeunes adultes de 21 et 24 ans... Un rendez-vous pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, qui permet de s’approprier les bons réflexes à un âge où la santé dentaire est parfois négligée.
    Un examen bucco-dentaire pour prendre ou conserver de bonnes habitudes
    A partir du deuxième trimestre 2018, tous les jeunes de 21 et 24 ans recevront par courrier, un mois avant leur date anniversaire, une invitation accompagnée d’un bon de prise en charge pour un rendez-vous de prévention dentaire. Au total, courant 2018, près de 1,5 million d'assurés de ces âges seront conviés.
    La prise en charge intégrale (sans avance de frais) du rendez-vous et des soins de suite nécessaires est un atout pour les jeunes qui renoncent parfois au suivi bucco-dentaire, notamment pour des raisons financières. De plus, se rendre régulièrement chez son dentiste, avant d’avoir mal, permet de se soigner plus tôt et d’éviter des soins plus onéreux et douloureux par la suite. Une habitude à conserver tout au long de sa vie comme l’adoption d’une alimentation équilibrée, la suppression du grignotage entre les repas et le brossage des dents 2 fois par jour pendant 2 minutes. Autant de bons réflexes transmis au fil des rendez-vous M’T dents de 6 à 24 ans.

Haut
  • Mutualité Française Midi-Pyrénées
  • Priorité santé mutualiste
  • Mutuelle Assitance
  • Ameli.fr
  • Espace adhérents
  • Kalivia
  • Institut Toulousain d'Osthéopathie
  • Sites vacances