Contacts, infos, adresses utiles

Historique des Mutuelles Groupe Dépêche du Midi

En 1902 naît la Société de Secours Mutuel : Association des employés de La Dépêche, au 57, rue Bayard à Toulouse. Son objectif premier est de constituer un régime de retraite. 
Arthur Huc et Maurice Sarraut font appel, pour garantir à La Dépêche son indépendance et son caractère, à l'un de leur ami du Conseil d'Administration : Jean-Baptiste Chaumeil, entrepreneur de Travaux Publics en Tarn-et-Garonne, ancien député radical de Moissac et maire de Valence d'Agen. 
Jean-Baptiste Chaumeil parachève la sauvegarde de La Dépêche en la dotant de son futur patron, son neveu : Jean Baylet. 
Dès 1924, celui-ci s'initie au journalisme auprès de Maurice Sarraut et prend en mains en 1927 l'administration de la "maison". 
1933 à 1936 : les années du Front Populaire et des grandes grèves voient l'apogée du mouvement mutualiste. 
La Mutualité de la Haute-Garonne accueille à Toulouse, en 1936 le 17ème Congrès de la Fédération de la Mutualité Française. 
Le 2 décembre 1943 : assassinat de Maurice Sarraut et, peu après : déportations du président Albert Sarraut et de Jean Baylet au camp de Neuengamme. 
Dès son rapatriement, Jean Baylet n'a cesse que de faire renaître La Dépêche.

Le 22 novembre 1947, La Dépêche reparaît sous le titre de La Dépêche du Midi. Jean Baylet redynamise alors l'esprit mutualiste. 
Suite à de sensibles événements, la parution du journal est interrompue et provoque l'arrêt momentané des activités mutualistes instaurées dans l'entreprise. 
Mais l'idée de solidarité n'est pas abandonnée par les ouvriers du livre : dès l'apparition de la Sécurité Sociale en 1945, une mutuelle Complémentaire Santé regroupe tous les employés de la Presse Toulousaine. 
Les structures juridiques de la Société de Secours Mutuel sont renouvelées et transformées en 1949 en société mutualiste, "association des employés", pour lui donner une mission de Complémentaire Santé.

Le 13 décembre 1949, l'association des employés tient une Assemblée Générale extraordinaire au cours de laquelle sont votées les modifications statutaires suivantes : 
La Société Mutualiste a pour but dorénavant d'allouer à ses membres participants des prestations de maladie, maternité, chirurgie, et de leur accorder des secours d'entraide.

De plus, les employés peuvent bénéficier de services et des œuvres des unions départementales de la mutualité auxquelles l'association est affiliée. 
Le personnel de La Dépêche du Midi cesse alors de cotiser à la Mutuelle des ouvriers et des employés de la Presse Toulousaine. 
Les locaux mis à leur disposition au 57, rue Bayard sont restitués à l'Association des employés de La Dépêche du Midi. 
En 1953, le Conseil d'Administration des Employés de La Dépêche du Midi, sous la présidence de monsieur Paul Barbouteau, décide la construction de logements à caractère social, pour le personnel. 
Un premier bâtiment de 25 appartements est construit avenue du Parc à fourrage et Boulevard de l'Embouchure, face au canal du Midi. 
Cette première réalisation prend le nom de "Cité Maurice Sarraut" puis, entre 1960 et 1966, deux autres bâtiments sont réalisés.

Le 29 mai 1959, décès de monsieur Jean Baylet. 
Le 3 juin 1959, le Conseil d'Administration de la Société nomme officiellement madame Evelyne Baylet au poste d'administratrice. 
Le 6 juin 1959, lors de l'Assemblée Générale, madame Evelyne Baylet devient Président Directeur général de la Société.

Le régime de retraite institué par la Société de Secours Mutuel est repris par la Caisse de Retraite du personnel de La Dépêche du Midi en 1954. 
1er octobre 1961 : création d'un Fonds Social financé par :

  • une cotisation mensuelle salariale fixe versée par chaque adhérent
  • une cotisation mensuelle patronale de La Dépêche du Midi d'un montant égal
  • en 1996, un début d'informatisation amène la Mutuelle à se doter de deux partenariats techniques avec MGSO (Mutuelle du Grand Sud Ouest), RTI, Santé Vie, GPB, et Santé Vie.

La Mutuelle bénéficie donc de la politique de conventionnement menée par ce réseau et les unions départementales de la Fédération Nationale de la Mutualité Française.

Terrain du Grand Selve

Le 10 avril 1943, les époux Angelo Redondi et monsieur Attilio Locatelli demeurant à Toulouse, quartier Croix Daurade, domaine du Grand Selve, vendent à l'Association des Employés de La Dépêche du Midi, société de Secours Mutuel, un terrain à usage de jardins. Sur ce terrain se trouve édifiée une construction ancienne en mauvais état, le tout faisant parte du lotissement du Grand Selve, d'une superficie de 83.674m2 et vendu pour la somme de 1.268.695 anciens francs.

L'acte de vente a été signé par les propriétaires désignés ci-dessus et par le vice président de l'Association, monsieur Louis Sourioux, comptable à La Dépêche du Midi.

Par la suite, et durant de nombreuses années, un certain nombre de salariés bénéficient de parcelles cultivables sous le vocable de "jardins ouvriers".

Sur ce terrain, de nombreux puits d'eau (70 environ) permettaient l'arrosage des jardins.

Entre 1981 et 1985, une étude est menée par l'Etat concernant la ville de Toulouse en vue de l'expropriation d'une partie du terrain du Grand Selve (21.536m2) pour la construction d'un périphérique est.

Depuis de nombreuses années, des pourparlers de vente étaient à l'étude.

En 2010, la vente de ce terrain à la mairie de Toulouse se concrétise et permet ainsi à la Mutuelle Réalisations Sociales d'envisager, entre autres, l'achat du terrain du Pastel, à 700 mètres du siège de La Dépêche du Midi, sur lequel se trouve l'ancienne maison de Maurice Sarraut.

Cité puis Résidence Maurice Sarraut - La Dépêche du Midi

Mars 1954 : Vente à l'Association des Employés de La Dépêche du Midi (Société mutualiste - 57, rue Bayard – Toulouse) d'un terrain de 4.791m2 situé Boulevard de l'Embouchure/Avenue Parmentier appartenant alors aux Etablissements FERRAND et RENAUD (siège à Lyon) pour 9.250.000 anciens francs en prévision d'une construction de logements destinés au personnel de La Dépêche du Midi.

A l'époque :

  • Président de l'Association : Paul BARBOUTEAU (chef du service des ventes à la DDM)
  • Vice-président : Raymond NAVES / PROTE (service Composition)
  • Trésorier : Alphonse BENECH, chef de service mutuelle

Cette réalisation apporte une solution à la crise du logement qui sévit dans les années 50. La construction de trois immeubles s'étale de 1956 à 1966.

Haut
  • Mutualité Française Midi-Pyrénées
  • Priorité santé mutualiste
  • Mutuelle Assitance
  • Ameli.fr
  • Espace adhérents
  • Kalivia
  • Institut Toulousain d'Osthéopathie
  • Sites vacances