Mutuelles du groupe Dépêche
Régies par le code de la mutualité

Les Mutuelles de la Dépêche sont deux entités juridiques distinctes : d'une part les activités d'assurance Santé (Mutuelle Groupe Dépêche du Midi Complémentaire Santé) d'autre part les activités d'actions et réalisations sociales (Mutuelle Groupe Dépêche du Midi Réalisations Sociales).

Ces 2 entités exercent leurs activités dans l'intérêt des membres adhérents à savoir les salariés des entreprises du groupe Dépêche du Midi et leurs familles ou les anciens salariés de ces mêmes entreprises et leurs familles.

Complémentaire Santé Réalisations Sociales

Actualité Mutualiste

  • En hiver, il faut se bouger !

    Illustration : En hiver, il faut se bouger ! “ Le plus gros danger de l'hiver, c'est l'inaction ”, s'amuse Michel Lejoyeux, professeur de psychiatrie et d'addictologie à Paris-VII. “ On a souvent peur de sortir, par crainte d'attraper froid ou autres maladies, mais, au final, c'est le contraire....

    Lire la suite

  • L’essentiel de notre énergie provient du petit-déjeuner

    Illustration : L’essentiel de notre énergie provient du petit-déjeuner Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée ce qui ne l'empêche pas d'être très souvent négligé. Du réveil jusqu'au coucher, notre corps agit comme une pile. Cette pile fonctionne grâce aux nutriments essentiels dans lesquels elle...

    Lire la suite

  • Les Français donneurs d’organes par défaut

    Illustration : Les Français donneurs d’organes par défaut À partir du 1er janvier 2017, les personnes qui refusent de donner leurs organes après leur décès peuvent s’inscrire en ligne sur le registre national des refus - et non plus seulement par courrier postal. La demande d’inscription sur le registre national...

    Lire la suite

  • Tiers payant, ce qui change au 1er janvier 2017

    Illustration : Tiers payant, ce qui change au 1er janvier 2017 Le tiers payant s’applique déjà automatiquement aux patients bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ou de l’Aide à la complémentaire santé (ACS), ainsi qu’aux patients victimes d’un accident du travail ou d’une maladie...

    Lire la suite

  • Enfants de moins de 3 ans, c’est non aux écrans

    Illustration : Enfants de moins de 3 ans, c’est non aux écrans Entre la télévision, les tablettes numériques et les portables, un enfant de moins de trois ans passe beaucoup trop de temps devant les écrans. Avant 18 mois, l’utilisation des écrans est à éviter largement. Au delà et jusqu’à 5 ans, l’enfant peut éventuellement...

    Lire la suite